Notre ville a un passé industriel très important, c’est ainsi qu’elle s’est développée au travers des raffineries, filatures, huileries et bien d’autres usines. Et longtemps après la fermeture de ces usines, dans les années 50/60, il restait en ville de nombreuses traces de ce passé industriel : les terrains qu’occupaient ces usines et qui demeuraient encore à l’abandon.

Avec le lancement en février du grand lotissement de la route de Bourbourg, l’un de ces terrains va être reconquis pour permettre le développement du quartier du Vieux Coudekerque.

Ces friches sont devenues des lieux d’habitation et de vie pour rendre notre ville plus agréable.

“L’occasion m’est ainsi donnée de revenir sur quelques friches industrielles importantes que nous avons reconquises ces dernières années.”

  • On peut citer par exemple :
     la friche Dubois Matériaux en plein centre-ville qui est devenue l’un des plus beaux écoquartiers du littoral,
  • le terrain laissé à l’abandon par la fabrique des petits pois au bout de la rue Ghesquière qui est devenu un lotissement avec des maisons de qualité,
  • la friche Kliber en entrée de ville qui est devenue à côté de l’Intermarché un petit pôle économique et commercial,
  • l’espace laissé vacant le long de la route de Bourbourg et qui accueille désormais les maisons Bouygues,
  • l’élimination de la verrue urbaine de l’ancien café squatté à côté du collège Jules Ferry requalifiée en une maison de quartier ultramoderne.

Citons aussi l’une des plus grandes friches économiques de notre ville : l’ancien entrepôt de notre coopérateur des Flandres le long de la rue Ledru Rollin, que nous avons requalifié, dès 2009, en un immense centre d’appels créant ainsi plus de 450 emplois.

Bientôt, démarrera la reconquête de la friche Coudeville, en plein centre-ville en face de la piscine, qui va accueillir ce projet tant attendu du village des générations.

Dans une ville qui aurait pu encore plus s’étendre, au regard des nombreux espaces verts existants, nous avons fait le choix de privilégier, ces dernières années, la reconquête des friches en ville afin de transformer le cadre de vie, mais aussi de maintenir la nature dans notre commune et de faire d’une pierre deux coups.