Les premières conventions du passeport liberté ont été signées

La solidarité est une force : nous étions la première ville de l’agglomération a lancé, il y a quelques années, le passeport liberté : la possibilité pour un jeune d’avoir le permis de conduire co financé par la ville contre quelques heures de bénévolat dans une association ou un club sportif de la commune.

Depuis l’idée a été reprise par d’autres communes mais nous continuons de faire partie des villes qui en finançons le plus chaque année ( environ 50 ).

J’étais dans la salle du conseil avec une première session de jeunes coudekerquois, les auto écoles partenaires et les clubs de la ville pour signer les conventions du passeport liberté.